L’Origan ….mon meilleur ami.

http://herboristerieenligne.com/images/produits/Marjolaine%20Origan%20-%20herboristerie%20en%20ligne.jpg

Antibiotique naturel

 

L’aromathérapie de Dominique Baudoux : « l’origan compact fournit une huile essentielle capitale dans la lutte antibactérienne au sens large. L’expérience clinique confortée par les analyses de biologie clinique permet de certifier une action « antibiotique » prouvée par l’emploi de ce fleuron de l’aromathérapie scientifique et médicale. Au quotidien, il existe des capsules oléo-aromatiques contenant cette huile essentielle.

Celles-ci sont avalées à raison d’une capsule matin et soir avec une boisson froide pendant le repas pour une prévention face aux conditions hygiéniques difficiles que rencontrent les voyageurs sac au dos, les médecins sans frontière… »

Les affections guéries par l’essence d’origan

Les domaines d’efficacité de l’huile essentielle d’origan sont multiples. Elle peut ainsi être utilisée pour traiter entre autres :

  1. les douleurs dues au rhumatisme et les douleurs dues au mauvais déroulement de la digestion telles que les coliques, la constipation ou l’aérophagie
  2. les douleurs musculaires ainsi que les douleurs de la menstruation
  3. les maux de gorge ainsi que les maux de dents
  4. les infections dues à certains parasites comme le paludisme, la dysenterie amibienne ou les fièvres tropicales
  5. les problèmes respiratoires comme la toux, les bronchites, les crises d’asthme ou les états grippaux
  6. différentes affections de la peau allant de l’irritation de la peau aux brûlures en passant par les champignons, l’acné, l’impétigo et les diverses piqûres d’insectes

Indications

Infections respiratoires,bronchite, sinusite, angine, infections intestinales (tourista, intoxication alimentaire,gastro-entérite), infections urinaires (cystite), infections cutanées (panaris).

Précautions d’emploi particulières

Cette huile essentielle est dermocaustique (elle peut provoquer des brûlures de la peau et des muqueuses) et toxique pour le foie.

L’usage de cette huile essentielle est réservé à l’utilisateur averti car elle est d’un emploi délicat et donc plus adaptée à la prescription médicale. Elle est réservée à l’adulte.
En cas d’utilisation par voie orale, la goutte d’huile essentielle doit être versée dans une demi-cuillère à café d’huile végétale. Elle est contre indiquée en présence de troubles gastriques (brûlures, ulcères, reflux gastro-oesophagiens). La durée du traitement ne doit pas excéder 5 à 7 jours. Elle est contre-indiquée en cas d’insuffisance hépatique.

En utilisation par voie cutanée diluée (jamais pure) : cette huile essentielle se dilue dans une huile végétale à 5 % maximum en raison de sa forte dermocausticité.
En diffusion atmosphérique : ne jamais utiliser seule dans un diffuseur à jet d’air sec. Son odeur est forte et peu agréable.
Elle ne s’utilise ni par inhalation sèche et inhalation humide, ni dans un bain.

Petite & grande histoire

Hippocrate, le père de la médecine, s’en servait déjà pour soigner et guérir les maladies digestives et respiratoires. Les Grecs utilisaient les feuilles pour faire des cataplasmes soulageant les muscles douloureux. Les Romains l’employaient dans les cas de morsures de serpents et scorpions.
Il s’appelle parfois origan à inflorescences compactes, origan du Maroc, thym des bergers, thé sauvage, thé rouge, marjolaine vivace, marjolaine sauvage.

Description

Plante vivace qui mesure environ 50 centimètres de haut et affectionne les versants ensoleillés. Comme son nom l’indique, ses fleurs “rose pourpré” sont groupées en inflorescences compactes qui se dressent sur des tiges velues. Les feuilles sont vert foncé, ovales.